Connect with us

Assurance chômage : nouveau report de la réforme en France

Actualités

Assurance chômage : nouveau report de la réforme en France

93 vues

Les indicateurs restent encore à préciser, ont indiqué plusieurs responsables syndicaux et patronaux à l’issue de leurs rencontres avec la ministre du Travail, Élisabeth Borne.

«Le gouvernement ne veut pas renoncer à sa réforme mais a compris que ce n’était pas le moment. Il nous dit que la mise en œuvre, ce ne sera pas au 1er avril, c’est certain, mais qu’il faut trouver les indicateurs pour la programmer quand ça ira mieux», a résumé Denis Gravouil pour la CGT, une des huit organisations syndicales et patronales reçues tout au long de la journée au ministère.

«L’idée est de définir des modalités d’entrée en vigueur pour arrêter avec les reports de trois mois en trois mois. Il reste un travail assez technique à effectuer sur les indicateurs à retenir: nombre de demandeurs d’emploi, offres d’emploi non pourvues, création d’emplois, etc.», a expliqué Eric Chevée (CPME).

«Attention aux fausses bonnes idées. Ça va être le casse-tête de trouver les bons critères, le taux de chômage étant par exemple très hétérogène selon les régions», a prévenu Marylise Léon (CFDT). «Dans la tête de la ministre, ces indicateurs n’ont pas encore l’air bien définis», a jugé Michel Beaugas (FO). Ce travail va se poursuivre et devrait être présenté lors d’une réunion multilatérale autour de la mi-février.

Décidée en juillet 2019 par le gouvernement Philippe après l’échec d’une négociation sociale très encadrée par l’exécutif, la réforme visait alors à réaliser 1 à 1,3 milliard d’économies par an, notamment en durcissant les règles d’indemnisation et en taxant le recours abusif aux contrats courts.

La brutalité de la crise a contraint le gouvernement à suspendre son application cet été et à proposer à l’automne des aménagements sur les quatre grands paramètres: passage de 4 à 6 mois d’affiliation pour ouvrir des droits, mode de calcul de l’indemnisation, dégressivité de l’allocation et «bonus-malus» sur les cotisations des entreprises.

Source : Le Figaro – Crédit photo image à la une :

Partager sur vos réseaux
Continue Reading
Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Français Français English English

Newsletter

L’application D5news

Advertisement

Actualités à ne pas rater

To Top