Connect with us

“On va payer, on va rester” : le public du court Philippe-Chatrier n’avait pas vraiment envie de quitter le central avant la fin du bal

Sport

“On va payer, on va rester” : le public du court Philippe-Chatrier n’avait pas vraiment envie de quitter le central avant la fin du bal

3 vues

Les spectateurs se sont fait entendre jeudi soir, à l’occasion du quart de finale opposant Novak Djokovic à Matteo Berrettini en “night session”, la première ouverte au public.

Partager sur vos réseaux
Continue Reading
Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Français Français English English

Newsletter

L’application D5news

Advertisement

Actualités à ne pas rater

To Top